Chez un homme, il est essentiel d’entretenir sa virilité. Donc, avant toute chose, si vous tenez à avoir des performances sexuelles masculines, vous devez éviter à tout prix le tabac, la sédentarité et l’obésité. Si vous voulez vous protéger d’éventuels troubles de l’érection à l’âge mûr, la pratique régulière d’une activité physique ou d’un sport est fortement recommandée. En effet, les hommes à plus de 40 ans qui pratiquent régulièrement une activité physique ou un sport ont moins de chance d’être victimes de troubles de l’érection. Nous allons vous donner une ventilation de notre avis sur les bienfaits du sport sur la santé masculine.

Faire du sport pour éviter le surpoids

Le tabac et les poignées d’amour sont deux ennemis de l’érection. Si le sport rend viril, il permet très bien de garder la ligne. Et en matière d’érection, mieux vaut rester mince que s’empâter. En effet, selon une étude réalisée auprès de 1 981 hommes de 51 à 88 ans dont 30 % souffraient d’une dysfonction érectile a montré que les hommes dont le tour de taille dépasse 1,07 m (taille 50) ont deux fois plus de risque d’avoir des troubles de l’érection que ceux dont il est de 81 cm (taille 40-42) seulement. Dans ce cas, il est essentiel de garder la ligne en évitant au maximum le surpoids. Pour ce faire, un bon équilibre alimentaire accompagné d’une pratique sportive régulière est de mise. Par ailleurs, l’effet néfaste du tabac a été également démontré chez les hommes souffrant de problèmes érectiles. Hygiène de vie, sport et régime diététique sont donc les meilleurs alliés de votre pénis. Sur https://www.solution-ejaculation-precoce.com/comment-retarder-ejaculation-precoce , vous pourrez en apprendre davantage.

Opter pour la bonne activité physique

Le sport peut effectivement vous aider à arrêter de fumer, à préserver votre tour de taille et à garder une érection digne de votre jeunesse. Cependant, pour garantir votre performance sexuelle, vous devez choisir l’activité physique adaptée. La natation, la course à pied, le marathon et la marche sont à privilégier. Par contre, la pratique du vélo n’est pas vraiment recommandée. Cela parce que le vélo peut favoriser les troubles de l’érection. Les traumatismes subis pendant l’enfance sur certains vélos conditionnent en effet l’avenir sexuel des hommes. Il est même possible que certaines impuissances pourraient s’expliquer par un accident de vélo survenu pendant l’enfance. Il est possible d’une impuissance et les troubles de l’érection qui se produisent à l’âge adulte seraient causés par une barre supérieure et vélos trop hauts ainsi qu’une selle étroite et relevée. Donc, avant d’acheter un vélo pour vos enfants, assurez-vous qu’il soit adapté à sa taille et de préférence sans barre de selle à bec. La pratique du vélo peut aussi avoir des risques considérables même chez les hommes qui ont passé la quarantaine. Lorsque vous faites du vélo, vous rester en position assise sur la selle durant de longues heures. Ce qui pourrait entrainer une réduction de la vascularisation et de l’innervation de l’appareil génital. Ces traumatisme peuvent se produire chez la femme, mais sont surtout fréquents chez les hommes. Ils peuvent entrainer des difficultés érectiles.