Même si vous avez trouvé un modèle de CV original, trouver l’inspiration pour rédiger le CV peut être difficile. Surtout qu’il est préconisé de l’adapter en fonction de la description du auquel vous postuler. Pour certaines personnes, la création d’un curriculum vitae parfait peut prendre des heures, des jours, voire des semaines.

Il faut que vous vous mettiez les chances de votre côté pour que le responsable du recrutement remarque votre dossier de candidature. En effet, des études montrent que les employeurs ne passent qu’environ 5 à 7 secondes à regarder un seul CV. Si vous postulez pour un travail d’entraîneur sportif, voici quelques conseils qui devraient vous aider.

Des parties à inclure qui se concentrent sur le sport

Dans les grandes lignes, un curriculum vitae d’un entraîneur sportif devrait suivre le même modèle qu’un CV d’emploi traditionnel. La différence de ce modele de cv est que son contenu doit se concentrer sur le sport. En haut du CV, vous devrez inclure des informations pertinentes telles que votre nom, adresse, adresse e-mail et numéro de téléphone pour vous joindre. Ensuite, incluez des sections mettant en évidence vos réalisations, votre éducation, votre formation et vos références en matière de sport.

Certaines personnes commencent leur curriculum vitae en énumérant leurs objectifs de carrière. Par exemple, si vous aspirez à devenir entraîneur de basket-ball au sein d’un lycée, votre objectif pourrait être : « Obtenir un emploi en tant qu’entraîneur principal et apporter mes compétences, mon expérience et mes connaissances du jeu pour aider l’équipe à réussir sur et en dehors du terrain. »

Accorder une attention particulière à vos expériences et vos réalisations

Assurez-vous que les emplois, l’expérience et les réalisations que vous incluez dans votre CV sont pertinents pour le poste pour lequel vous postulez. Que vous soyez entraîneur ou que vous travailliez dans un autre domaine sportif, la liste d’expériences et de réalisations de votre CV peut vous aider à démontrer vos aptitudes pour le poste que vous visez. Comme vous le verrez dans de nombreux modèles de CV, listez les éléments dans l’ordre chronologique inverse, du plus récent au moins récent.

En ce qui concerne vos réalisations et accomplissements pertinents, ce serait à votre avantage si vous pouvez quantifier votre réussite avec un nombre. A titre d’illustration, « 2016, entraîneur principal de l’équipe de basket-ball des garçons du lycée… », ensuite ajoutez une ligne indiquant vos réalisations.  A l’instar de « Au cours de ma deuxième année en tant qu’entraîneur principal, j’ai mené l’équipe à un titre de champion inter-académique avec un bilan de 12 victoire et 4 défaites ».

Mettre des références, un atout à ne pas négliger

Après avoir fourni les informations de base telles que vos coordonnées, votre objectif, votre expérience et votre formation, fournissez une liste de références que les employeurs potentiels peuvent contacter. Même si le fait de mentionner ses références sur son CV est peu courant dans l’Hexagone, ne passer pas à côté de cet atout.

Bien sûr ces références doivent avoir un lien avec le poste que vous solliciter. Par ailleurs, vos référents doivent être des personnes qui vanteront vos qualités et compétences. Dans l’idéal, elles seront des personnes avec lesquelles vous avez travaillé dans le monde du sport. Si vous êtes entraîneur, par exemple, les références idéales seraient les directeurs sportifs, les collègues entraîneurs, d’anciens joueurs et des parents de joueurs.

En contactant ces référents, les recruteurs seront rassurés par rapport à vos compétences et votre personnalité. En outre, assurez-vous de demander à vos références si vous pouvez indiquer leurs noms et leurs coordonnées avant de les inclure dans votre curriculum vitae.