Le Mexique est une destination attrayante pour pratiquer la plongée. Avec la côte caribéenne, la côte pacifique, les îles et les cénotes, cette destination séduit bon nombre d’amateurs de cette activité vivifiante. En plus de ces lieux exceptionnels, le Mexique est également le foyer d’une faune sous-marine impressionnante et diversifiée. Il ne faut pas oublier qu’il abrite l’une des plus grandes barrières de corail au monde. Sur place, quel que soit votre niveau, vous aurez la chance de réaliser des découvertes hors du commun. Découvrez les détails ci-dessous.

 Quand profiter d’un séjour de plongée au Mexique ? Et pour qui ?

Pour profiter d’un séjour mémorable au Mexique, il est vivement conseillé de bien choisir le bon moment pour faire de la plongée. Cependant, tout dépendra notamment de la région ou de la côte choisie pour le séjour.

Pour un séjour sur la côte est, c’est-à-dire du côté de la mer des Caraïbes, le bon moment s’étend de novembre à avril. Concernant un séjour sur la côte ouest et en Basse-Californie, il faudrait opter pour un séjour entre mai et novembre. Cette période promet une meilleure visibilité sous-marine qui peut atteindre les 30 mètres. Dans tous les cas, la température de l’eau peut dépasser les 26 °C dans tout le pays. Cependant, elle peut descendre jusqu’à 20 °C en hiver en Basse-Californie.

Généralement, faire de la plongée est accessible à tout le monde au Mexique. Que vous soyez débutants ou avancés, le pays vous réservera de grandes surprises. Toutefois, il est conseillé de bien se renseigner, car le niveau de difficulté pour la plongée dépend grandement du site de plongée. Dans tous les cas, la plupart des plongeurs peuvent débuter du côté de Tulum, Playa del Carmen ou encore à Cozumel. Pour les plus téméraires, le site de Playa Tortugas est accessible. Si vous souhaitez prochainement profiter d’un séjour mémorable au Mexique, sachez que sur ce site, vous aurez plus d’informations sur la planification d’un voyage personnalisé. 

 

Où plonger au Mexique ?

 

Pour profiter pleinement de son séjour au Mexique, il est nécessaire de planifier d’une manière optimale son itinéraire. En ce qui concerne la plongée, plusieurs spots peuvent être inclus dans l’itinéraire.

– L’île de Cozumel dans le Yucatan reste l’un des meilleurs endroits où plonger au Mexique. Elle rassemble toutes les conditions pour profiter pleinement de cette activité. Sur place, la visibilité des eaux limpides est optimale. Les fonds marins de leur côté y sont réellement riches en faunes sous-marines. D’autant plus qu’elle abrite l’un des plus grands récifs du monde. Tous les niveaux de plongeurs peuvent y profiter d’une expérience exceptionnelle. Généralement, la plongée à Cozumel se réalise sur le platier ou sur les tombants. Parmi les plus beaux sites, on distingue particulièrement le récif de Palancar qui offre des tombants ornés d’éponges et de gorgones, des tunnels, des grottes… La faune y est aussi abondante. La plongée permet de rencontrer le poisson-chat endémique, les mérous, les tortues, les barracudas, les raies-pastenagues, les raies-aigles et diverses autres espèces de créatures remarquables. D’autres sites sont aussi à retenir : Colombia, Santa Rosa, ou Paso del Cedral. 

– Les cénotes sont également à inclure dans son itinéraire de voyage au Mexique. Ils sont connus pour ses tunnels sous l’eau offrant un univers incroyable. Ces trous d’eau douce sont surtout des lieux sacrés pour les Mayas. Malgré cela, de nombreux endroits sont accessibles pour la baignade et pour la plongée. Il faut dire que ces sites exceptionnels promettent une expérience unique puisque les eaux y sont claires et pures avec des stalactites sur le plafond. Pour profiter pleinement de cette expérience, vous pourrez plonger du côté du cénote Chac Mool, du cénote Angelita ou encore du côté du cénote Dos Ojos.